INFOS VOYAGEURS  

Pour vous rendre aux États-Unis, vous avez besoin d’un passeport et d’une autorisation électronique de voyage (ESTA).
En outre, nous conseillons à tous nos clients de souscrire une assurance voyage afin de partir l’esprit tranquille.

Le guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

05/08/2023

Vous êtes nombreux à nous poser des questions très pratico-pratiques sur San Francisco afin d’y passer le meilleur des séjours. On s’est dit que ça pourrait être sympa de compiler ces questions sur notre blog. Cela permettra à tout le monde d’avoir, en un clic, accès aux réponses. Voici donc notre guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco !

N’hésitez pas à nous laisser en commentaire les questions que vous avez et que nous pourrions ajouter aux prochains articles sur ce thème.

1. Combien de temps rester à San Francisco ?

Le guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

Guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

Le dilemme… Pour beaucoup d’entre-vous San Francisco est une étape s’inscrivant dans un roadtrip de plusieurs semaines. Le prix du logement pousse malheureusement certains voyageurs à réduire au minimum leur séjour dans la ville. Et là, gare à la frustration. On ne vous dira pas le nombre de fois où nous vous avons pu entendre « Si on avait su on aurait prévu de rester plus longtemps, mais on ignorait qu’il y avait tant à voir ». Cette ville est géniale 😉

Chaque quartier de San Francisco est un petit village. Vous allez aimer passer de l’un à l’autre, découvrir la culture du quartier, goûter à sa gastronomie et surtout prendre votre temps. San Francisco n’est clairement pas le genre de ville que l’on visite au pas de course avec la sensation en 2 jours de la mission accomplie.

L’idéal pour découvrir la ville, selon nous, est de pouvoir y rester une semaine complète. Cela vous laissera le temps de visiter tous les incontournables de la ville, mais aussi pourquoi pas d’explorer ses alentours (Sausalito, Muir Wood, Point Reyes ou la Sonoma Valley : pour ne citer qu’eux). Si une semaine entière ne peut être intégrée à votre planning, nous vous conseillons en tous cas de ne pas y rester moins de 3 jours. Cela nous semble être la limite de la limite !

2. San Francisco est-elle une ville dangereuse ?

Le guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

San Francisco est-elle une ville sûre street art

Cette question est assez récurrente, notamment parmi nos visiteurs venus découvrir la ville accompagnés de jeunes enfants ou bien au contraire pour ceux voyageant seuls. Cette question se devait donc de figurer dans notre guide pratique de San Francisco. Alors non, San Francisco n’est pas une ville dangereuse, au contraire, elle a la réputation d’être particulièrement safe comme aiment le dire les Américains. Évidemment, comme partout, il faut rester vigilant (comme vous le seriez à Paris, New York ou Londres).

Néanmoins, un quartier est à éviter celui du Tenderloin. Il y a énormément de sans-abris et de toxicomanes dans ce quartier situé en plein cœur de la ville (juste au sud de Nob Hill, entre Union Square et le Civic Center). Beaucoup d’hôtels se trouvent dans ce quartier et même si ces hôtels sont très bien, vous risquez d’avoir un petit choc en débarquant dans le quartier (surtout si c’est votre première fois à San Francisco). On préfère vous prévenir.

Si vous souhaitez en savoir plus, lisez notre article La sécurité à San Francisco

3. Comment se déplacer à San Francisco ?

Le guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

Guide pratique de San Francisco pour préparer son voyage

1er conseil : oubliez la voiture !

Le parking à San Francisco est un cauchemar. Le street parking gratuit n’est possible que dans les quartiers résidentiels périphériques (et encore). Pour le reste de la ville, il vous faudra débourser des fortunes pour garer votre voiture. Les parkings de la plupart des hôtels n’échappent pas à la règle, avec des tarifs journaliers pouvant aller jusqu’à 80$…

2e conseil : privilégier la marche

San Francisco étant une ville à taille humaine (les visiteurs connaissant Los Angeles s’en rendent très vite compte !), vous pourrez faire beaucoup de choses à pied. Attention tout de même aux dénivelés !

3e conseil : n’hésitez pas à vous appuyer sur le réseau de transports en commun

Il est plutôt très développé pour une ville des US. Si le réseau peut sembler quelque peu complexe au début (notamment avec des arrêts assez peu visibles). Alors n’hésitez pas à télécharger l’application CityMapper. Cette application est une pépite que nous recommandons à absolument tout le monde. Elle vous géolocalisera et vous donnera toutes les alternatives possibles pour vous rendre à votre point d’intérêt. N’hésitez pas à la tester avant votre voyage, elle fonctionne dans de très nombreuses villes. Petit plus, elle vous indique même, en temps réel, à quel moment descendre du bus, métro ou tram. Pour plus d’informations sur les transports en commun de SF, rendez-vous sur le site de la SFMTA qui gère le réseau.

Enfin, autre moyen de transport hautement San Franciscain : Uber (que voulez-vous, c’est ici qu’il est né) ou Lyft (son principal concurrent). Très utilisées par les San Franciscains, ces applications mobiles sont plus abordables qu’en France. Elles présentent différentes options plus économiques : ‘Pool’ pour Uber ou ‘Shared’ pour Lyft qui vous permettent de partager vos trajets quand vous êtes seul ou à 2, avec d’autres utilisateurs et donc de réduire le coût de votre course. Ces options peuvent être sélectionnées dans l’application une fois que vous avez entré votre destination. Ces applications peuvent être un gain de temps, notamment pour les petits trajets, comparés aux transports en commun.

Et pour finir, pourquoi ne pas jouer à fond la carte San Franciscaine avant-gardiste avec … les trottinettes électriques 🙂

Si vous souhaitez en savoir plus sur les trottinettes électriques, lisez notre article :
Les trottinettes, mode de transport alternatif à San Francisco.

4. Que voir, faire et visiter à San Francisco ?

Le guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

Les incontournables

Que vous restiez quelques jours ou plusieurs semaines (pour les plus chanceux), voici notre liste des incontournables/immanquables de San Francisco :

  • Le Golden Gate Bridge
  • La prison d’Alcatraz
  • Le Cable Car
  • Chinatown
  • Le quartier de Mission
  • Le Golden Gate Park
  • North Beach, le fameux quartier italien
  • Fisherman’s Wharf
  • Le coucher de soleil depuis Twin Peaks

Pour être sûr de ne rien oublier, lisez notre article sur le sujet :
Que faire à San Francisco ? La liste de nos 12 incontournables

Les visites guidées avec notre agence San Francisco en français

En parlant de voyage inoubliable et pour être sûr de ne pas passer à côté des trésors de San Francisco, rejoignez-nous sur nos visites guidées. Accompagné d’un amoureux et passionné de la ville, vous serez plongé dans l’histoire de San Francisco, de ses quartiers et de ses habitants :

Nos visites sont placées sous le signe de la convivialité, en petit groupe, c’est comme si vous visitiez San Francisco entre amis.

Des activités originales en français

Mais San Francisco en français vous propose aussi des activités originales :

5. Où faire ses courses à San Francisco ?

Le guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

Guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

© Phillip Pessar

Attention, nous entamons un sujet dont nous pourrions discuter des heures… les courses alimentaires aux États-Unis ! Vous repérez en général très rapidement les touristes dans les supermarchés américains. Lors de leur première visite, c’est en général: « Wahou, c’est quoi ça ?! Mais c’est génial », « Tu as vu le rayon de sauces? Il est énorme », « Regarde, il y a non pas des pots, mais des seaux de glace ! »… et on en passe. Passés l’étonnement et l’attrait de la nouveauté (et la surdose de burgers), cela ressemble plus à « on va s’acheter des légumes et se faire une petite salade toute simple ». Mais justement, où se rendre à San Francisco pour vos courses alimentaires ? Voici les supermarchés les plus courants :

  • Trader Joe’s : Meilleur rapport qualité-prix selon nous, ce supermarché propose sa propre marque. Ce sont en général des magasins peu étendus, mais qui proposent tous les produits de base dont vous pourriez avoir besoin. Ils ont également de nombreux produits bio (organic). Bon plan : ils ont aussi un rayon salades, wraps… pour des repas sur le pouce à des prix très raisonnables.
  • Whole Foods : Le temple de l’organic et du healthy. Vous y trouverez de très bons produits, mais également des prix assez élevés… Bon plan : leur bar à salade, très pratique lorsque vous ne voulez pas vous faire un énième restau ou bien que vous voulez prendre à emporter (pour aller manger dans un parc ou même dans votre chambre d’hôtel lorsque la fatigue se fait sentir). Attention tout de même, le prix est calculé au poids !
  • Safeway : C’est dans ce type de supermarché que vous pourrez croiser toutes les produits typiquement américains. On le recommande pour cela, mais si vous valorisez la qualité, rendez-vous plutôt chez Trader Joe’s ou Whole Foods.

6. Les formalités avant le départ

Le guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

Guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

On vous a préparé une petite check-list des choses à penser avant le départ :

  1. Il y a bien sûr les multiples réservations : billets d’avion, hôtels etc. Il y aura toujours 2 grands groupes… Ceux, pour qui tout est déjà prêt un an à l’avance et les maîtres de la dernière minute. Peu importe que vous apparteniez au premier ou au second groupe, tant que c’est fait ! (Par contre, nous vous suggérons de ne pas oublier de réserver vos activités San Francisco en français car les places sont limitées et on ne voudrait surtout pas faire de déçus 😉 )
  2. On vérifie la date de validité de son passeport car, oui cela arrive les mauvaises surprises le jour du départ…
  3. On fait sa demande d’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) sur le site officiel dédié. Si vous avez des questions sur le sujet, je vous renvoie à cet article très complet Tout savoir sur le formulaire ESTA.
  4. On vous recommande également de souscrire une assurance voyage complémentaire. N’oubliez pas de mettre dans vos affaires tous les contacts importants en cas de soucis.
  5. Pour ceux qui souhaiteraient arriver aux US avec des dollars, on les commande au près de sa banque suffisamment à l’avance (toujours plus avantageux que les bureux de change une fois sur place) ou bien on prévoit une carte bancaire qui fonctionne aux États-Unis.
  6. On prépare sa trousse de médicaments de première nécessité, tout particulièrement si vous avez un traitement à suivre pendant votre séjour. Pensez également à placer les prescritions correspondantes de votre médecin avec vos médicaments.

Pour des articles encore plus détaillés sur la préparation de votre voyage,
rendez-vous sur notre blog Bons Plans Voyage Ouest Américain.

7. Quel temps fait-il à San Francisco ?

Le guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

© lili popper

Si vous comptez débarquer à San Francisco la valise remplie de shorts, tee-shirts et maillots de bain, cela risque d’être un choc… thermique ! Si beaucoup associent la Californie à un climat chaud et sec tout au long de l’année, ce n’est pas le cas de toutes les villes qui la composent. San Francisco possède certes un climat méditerranéen mais qui a ses propres spécificités.

Il s’agit d’un climat tempéré présentant une très faible amplitude thermique… En somme il ne fait jamais ni très froid ni très chaud !

  • L’hiver (de fin novembre à mars) est très doux avec des températures autour de 10°C (en général 5 à 10°C le matin et 10 à 15°C l’après-midi). Pour la neige, il faudra donc repasser. Par contre, cette saison est la plus humide donc prévoyez les habits de pluie.
  • Le printemps (de avril à juin) est une période très agréable pour visiter SF. Alors certes il ne fait pas très chaud (nous sommes plutôt aux alentours de 15°C) mais la pluie est quasi inexistante. De plus, le fog n’a pas encore fait son entrée ! Si vous ne savez pas de quoi on parle alors rendez-vous en été.
  • L’été (de juillet à octobre) peut-être divisé en 2. Les mois de juillet et août (voire septembre) sont marqués par la présence de notre fameux fog (Karl de son petit nom car, oui, il a même un nom). Un brouillard très épais qui vient se poser sur San Francisco (et tout particulièrement sur sa partie Ouest). Karl (dû à la rencontre de l’air frais venu du Pacifique et de l’air chaud venant des terres) rend ces quelques mois très gris. Les températures oscillent en général autour de 20°C. Par contre, la fin du mois de septembre et le mois d’octobre marquent un véritable été indien. Karl s’en est allé et les températures grimpent un peu. Il s’agit pour moi de la meilleure période pour visiter la ville.
  • L’automne est quasi inexistant, il correspond au début du mois de novembre mais laisse très vite place à l’hiver.

Dernier point : le micro-climat (histoire de bien complexifier les choses) ! Une autre particularité de San Francisco, ce sont les possibles écarts de températures qui peuvent survenir d’un quartier à l’autre. Ce phénomène de micro-climat, tout particulièrement présent l’été, est notamment dû aux reliefs de la ville (nos fameuses collines). Un exemple : au mois d’août, vous pouvez être en tee-shirt dans Mission (le quartier le plus ensoleillé de la ville) et en doudoune au Golden Gate Bridge!

8. Que mettre dans ma valise ?

Le guide pratique pour préparer son voyage à San Francisco

préparer son voyage à san francisco le guide pratique

Si vous avez bien lu notre paragraphe précédent, vous savez maintenant ce qu’il ne faut pas y mettre !

Plus sérieusement, tout dépendra de la saison à laquelle vous viendrez mais également de votre périple. Nombre d’entre vous préparent un roadtrip au travers de la Californie. Si vous débarquez en plein mois de juillet, il faudra donc pouvoir vous couvrir à San Francisco mais également anticiper les températures caniculaires que certains stops de votre périple vous réserverons.

Pour San Francisco, on opte pour la technique dite de l’oignon… à savoir on empile les couches. On part le matin bien couvert et on se déshabille au fur et à mesure de la journée. Une fois le soleil couché, on est content de pouvoir à nouveau se couvrir ! A San Francisco, la doudoune légère sera votre meilleure amie. Vous savez, ces doudounes qui ne pèsent rien, celles qui se rangent facilement dans n’importe quel sac mais protègent bien du froid. Vous remarquerez sur place que même les locaux ne jurent que par elle).

Autre point important : les chaussures ! San Francisco qui est une des rares grandes villes américaines à taille humaine se visite énormément à pied. Alors oui, on peut toujours prendre un Uber ou les transports en commun… Néanmoins, vous serez surpris du nombre de kilomètres que vous allez parcourir ! Sans parler des dénivelés ! De bonnes chaussures sont donc indispensables.

La seule chose à laquelle on ne pense pas forcément et qui peut-être plus difficile à trouver ce sont les adaptateurs ! Qui ne s’est jamais retrouvé avec dans une main son téléphone/appareil photo… dans l’autre son chargeur mais le regard fixé sur ce cette fichue prise ? N’hésitez donc pas à les prendre avec vous ! Si jamais vous n’en aviez pas, on vous délivre notre méga bon plan… Daiso ! Une chaîne de magasins japonaise où vous trouverez des adaptateurs (Europe -> US) pour 1 ou 2$ (et non 15$ comme à la boutique de l’aéroport) ! C’est cadeau !

 

C’est ici que s’achève notre guide pratique de San Francisco ! On vous attend en commentaire pour savoir si cela vous a plus et pour vos éventuelles questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *