INFOS VOYAGEURS  

Pour vous rendre aux États-Unis, vous avez besoin d’un passeport et d’une autorisation électronique de voyage (ESTA).
En outre, nous conseillons à tous nos clients de souscrire une assurance voyage afin de partir l’esprit tranquille.

François, Guide français à San Francisco

Infatigable voyageur, François a vécu en Côte d’Ivoire, au Vietnam et à Hong Kong. Il a posé ses valises à San Francisco après un coup de foudre pour cette ville. Historien spécialiste des paquebots et des périples au long cours, il poursuit ses recherches à l’université de Californie. Un travail en solitaire dans les archives qu’il équilibre en partageant avec enthousiasme sa passion pour San Francisco.

Portrait de guide

Guide français à San Francisco

Découvrez François à travers son portrait. Il vous dévoile tous ses petits secrets de guide à San Francisco !

Comment as-tu choisi de t’expatrier à San Francisco ?

Grâce à un projet de recherche sur lequel je travaille avec l’université de Californie. J’avais besoin d’accéder à des archives sur les lignes maritimes transpacifiques… il se trouve qu’elles sont presque toutes dans la baie !

Qu’est-ce que tu préfères à San Francisco ?

Marcher. La rue est un spectacle permanent, avec ses pentes qui offrent des perspectives vertigineuses, les fresques murales qui en disent long sur la culture et l’histoire de chaque quartier, les odeurs de toutes les cuisines du monde et les rumeurs folles de la ville.

C’est quoi ton petit moment favori pour lequel tu es heureux d’habiter à San Francisco ?

Le footing sur Embarcadero dans la direction de Fort Point, avec le Golden Gate Bridge qui se rapproche dans la lumière du soir.

Quels sont tes sujets favoris, tes passions, tes hobbies ?

Mon métier d’historien est également ma passion… Avec le cinéma, la bande dessinée et toutes les autres formes de littérature. Et bien sûr, voyager !

Les bons plans de François pour un voyage à San Francisco

Guide français à San Francisco

Ce qu’il y a de bien lorsque vous faites une visite guidée avec un local, c’est qu’il connaît toutes les meilleures adresses de sa ville. En voici quelques-unes proposées par François.

Tout savoir sur les visites guidées de San Francisco

Un spot pour voir le coucher de soleil
Tout simplement, marcher du Pier 39 vers Fort Mason. Selon les saisons, le soleil se couche autour du Golden Gate Bridge, c’est magique. Et quand le brouillard est là, l’ambiance est quand même agréable.

Un parc où se balader lorsqu’il fait beau
Buena Vista… comme son nom l’indique, il y a une belle vue ! C’est le deuxième parc le plus ancien de la ville, les arbres y atteignent donc des tailles impressionnantes et il y a un côté vraiment sauvage.

Un bar où boire un verre
Le Vesuvio. Juste en face du City Lights Bookstore, c’était le repère des écrivains de la Beat Generation et d’artistes comme Bob Dylan. Toujours animé, c’est encore le point de rencontre d’une jeunesse bohème.

Une chose à faire le dimanche
Se promener dans le Golden Gate Park, comme de nombreux Franciscanais. Il y a toujours des concerts, une exposition ou des animations sportives. Et tout simplement, on peut s’allonger dans l’herbe… et oublier la rumeur de la ville tellement le parc est grand !

Un café pour se réchauffer
Café Trieste. Une institution pour saisir l’âme italo-américaine. Outre l’excellent café, c’est aussi un repère d’artistes. C’est là que Francis Ford Coppola aurait écrit le script du Parrain. Le week-end, il y a souvent de la musique italienne traditionnelle…

Un quartier où tu te sens chez toi
Telegraph Hill… parce que c’est chez moi ! Un quartier calme en plein centre historique, des vues à couper le souffle, des jardins en escaliers… et des perroquets bavards !

Un bar à cocktails
Le Buena Vista Cafe, à l’angle de Hyde et Beach street, pour un cocktail en particulier ! C’est là que l’une des plus célèbres versions du Irish Coffee a été inventée en 1952… et la recette n’a pas changé depuis.

Une cantine
Chez Sam ! Un véritable ‘burger joint’, tout petit avec juste un comptoir et des tabourets en skaï. La télé diffuse du baseball et le patron commente en servant les deux seuls plats au menu, simple ou double cheeseburger. 618 Broadway.

Un pub
Plus qu’un pub, c’est un saloon ! Le Comstock sur Colombus avenue, des passionnés ont restauré comme à l’origine cet établissement ouvert en 1907… Outre le voyage dans le temps, c’est aujourd’hui une excellente table et un lieu agréable pour prendre un verre.

Un endroit pour bruncher
Le Mel’s drive-in. Une institution depuis 1947 : le vrai diner vintage ! Il en reste trois dans la ville, j’ai une faiblesse pour celui sur Mission Street. Le week-end, les familles prennent leur temps autour de cocktails mimosa et de club-sandwichs énormes.

Une boutique de vêtements
SFOG sur Grant avenue. Pour rapporter un t-shirt ou un sweat au design original, produit par un petit commerce tenu par des amoureux de la ville.